Le voisin

Établi entre les rues Denison Ouest et Alfred-Pellan, le boisé des Peintres brille parmi le paysage des quartiers des Peintres et de La Roche et certains de ses voisins le côtoient depuis plus de 20 ans.

Le boisé des Peintres, c’est environ 107 hectares boisés couvrant trois lots privés. Il constitue un riche corridor faunique et floristique, regroupant ainsi une importante diversité d’écosystèmes. Le boisé joue un rôle primordial dans le paysage collectif.

Parmi ses richesses, cette forêt urbaine abrite entre autres des chauves-souris, porcs-épics, couleuvres à colliers, renards, cerfs de Virginie, coyotes, différentes espèces de salamandres, marmottes, etc.  Elle constitue aussi un habitat pour différentes espèces d’oiseaux tels la chouette rayée, la paruline, le cardinal, le geai bleu, le colibri, le chardonneret jaune, l’urubu à tête rouge, la grive solitaire, le roselin, les pics, les mésanges et plus encore. Cette forêt est une oasis de protection où ces espèces survivent, s’alimentent et vivent.

Par son décor orné de différents peuplements, on compte dans le boisé des Peintres quelques arbres centenaires ainsi qu’une variété d’essences, telles des érables à sucre, des pruches, des pins, des thuyas occidentaux, des aulne rugueux, des épinettes, etc. On y retrouve également de l’ail des bois, du ginseng, des osmondes cannelle et royale, du trille blanc, l’oxalide des bois et plus encore.

Le boisé des Peintres se caractérise particulièrement par la présence de marécages arborescents et arbustifs de différentes tailles. Certaines parties sont drainées par des cours d’eau permanents et intermittents. Traversée par le ruisseau La Mash dans sa portion nord, celui-ci est tributaire à la rivière Yamaska. On y compte aussi des escarpements rocheux créant de « hauts lieux » d’inspiration.

En plus d’améliorer la qualité du paysage, ce milieu naturel exceptionnel apporte un grand bien aux citoyens granbyens. Ses arbres purifient l’air et réduisent la poussière, les bruits et les odeurs produites par les activités industrielles, humaines ou agricoles avoisinantes. Les racines de ses arbres permettent de stabiliser le sol et assurent la régulation des eaux de ruissellement du secteur.

Le boisé des Peintres demeure un allier considérable contre les îlots de chaleur du secteur puisque le jour, ses arbres absorbent la chaleur, produisent de la vapeur d’eau, fournissent de l’ombrage et protègent des rayons ultraviolets. Les variations de température entre le jour et la nuit créent une ventilation des quartiers en été, tandis qu’en hiver, ses arbres protègent des forts vents.

En plus d’être un corridor écologique d’importance, cette forêt constitue un espace de silence, de repos et d’activités diverses.

Le boisé des Peintres contribue à notre qualité de vie et rend d’innombrables services écologiques. Il est de notre devoir d’assurer son intégrité écologique afin qu’il demeure un espace vert qui fait la fierté de la région. Devant la crise climatique, protéger cette richesse naturelle est un investissement, mais surtout une responsabilité.

Aidez-nous à protéger ce magnifique boisé en devenant membre des Ami.e.s des boisés de Granby. Ensemble, nous travaillerons à convaincre le conseil municipal à poser les bons gestes pour conserver cet oasis.