Un premier conseil d’administration pour les Ami.e.s

Le mardi 22 février 2022 – Les Ami.e.s des boisés de Granby ont élu le premier conseil d’administration de leur histoire le 21 février 2022 lors de leur assemblée générale de fondation. La quarantaine de citoyen.nes qui ont pris part à l’événement virtuel ont également adopté un plan d’action pour promouvoir la conservation des derniers milieux naturels dans le périmètre d’urbanisation de la ville de Granby.

Réunis après l’assemblée, les neuf membres du conseil d’administration ont élu Patrick Parent au poste de président. Ils ont aussi choisi Madeleine Gauthier pour occuper le poste de vice-présidente. Jean-Luc Fillion, Clément Roy et Michel Laliberté ont respectivement été nommés aux postes de secrétaire, de trésorier et de responsable des communications de l’organisme sans but lucratif. Les autres administrateurs/trices sont Marie Bourgault, Martine Gendron, David Dupuis et Normand Fleury.

«C’est la poursuite d’une grande aventure pour les Ami.e.s des boisés de Granby. Nos actions auront des répercussions pour les années à venir. À terme, nous travaillerons pour que la ville soit plus verte, plus saine, plus fraîche, plus belle», indique le président de l’organisme Patrick Parent.

Le plan d’action adopté par les membres des Ami.e.s contient plusieurs objectifs :

  1. Améliorer notre connaissance des milieux naturels de Granby ;
  2. Sensibiliser la population à l’importance de sauvegarder ces milieux naturels ;
  3. Amener la ville à revoir ses processus d’acceptation des projets immobiliers et d’aménagement du territoire ;
  4. Favoriser une réglementation interdisant la destruction des milieux humides et permettant l’élargissement des bandes riveraines ;
  5. Réduire les îlots de chaleur en favorisant la plantation d’arbres ;
  6. Organiser des événements grand public pour promouvoir la conservation des milieux naturels.

«La pandémie a démontré l’importance des milieux naturels comme lieux de ressourcement pour plusieurs. Ce sont des réservoirs de biodiversité extraordinaire qu’on doit conserver et protéger. C’est la mission que les Ami.e.s des boisés de Granby se sont donnée. Nous encourageons toutes celles et ceux qui ont à coeur la sauvegarde des boisés et des milieux humides, qui se sentent impuissants devant leur disparition, de se joindre à nous afin que, d’une voix forte et claire, le conseil municipal entende le message des citoyens et puisse agir en conséquence. Ensemble, nous sommes plus forts», a dit M. Parent.

Les Ami.e.s des boisés de Granby vont continuer de collaborer avec les élus municipaux dans le but d’atteindre de conserver des milieux naturels, assure M. Parent.

Notons que François Leduc, un des membres fondateurs des Ami.e.s des boisés de Granby, a décidé de ne pas solliciter de mandat. Il demeure membre de l’organisme et continuera de nous apporter son aide et nous conseiller. «François a une grande expertise sur les enjeux de la conservation des milieux naturels. Il nous a aidés à bien structurer notre organisme. Nous le remercions chaleureusement de son engagement envers la communauté», a commenté M. Parent.

Remerciements au conseil de Granby

Lettre de Jean-Luc Fillion publiée dans La Voix de l’Est du 20 février 2022

Madame la mairesse, l’automne dernier, lors de la campagne électorale, vous rencontriez des citoyens de notre quartier, sur la rue Alfred-Pellan. Je vous écoutais et j’espérais que vous pourriez apporter du changement à la Ville de Granby.

J’ai été agréablement étonné par l’article de La Voix de l’Est du 12 février dernier qui nous annonçait que le terrain, à savoir la vaste zone située au nord-ouest de l’intersection du boulevard Jean-Lapierre et de la rue Cowie, acquis par la Ville en 2020, se verra converti en milieu naturel, du moins pour les deux tiers, et que rien ne serait prévu dans l’immédiat pour y faire du développement dans le dernier tiers. Rappelons-nous que le conseil municipal sortant avait acheté cette terre uniquement pour y attirer des industries.

Ceci me fait voir que vous êtes une personne de parole. Vous annonciez un changement de ton, c’est une bonne façon de le démontrer. Je souhaite ardemment que votre administration et vous-même allez continuer sur cette lancée, parce qu’il y a encore beaucoup de travail à faire pour mieux préserver nos boisés, en particulier dans le périmètre urbain de la ville.

J’en profite aussi pour remercier Madame Catherine Baudin, Madame Geneviève Rheault et Monsieur Paul Goulet, conseillers municipaux, qui ont contribué au succès de cette opération.

Comme membre des Ami.e.s des boisés de Granby, veuillez recevoir, Madame Bourdon, l’expression de mes salutations distinguées.

Jean-Luc Fillion, Granby

Lisez la lettre dans La Voix de l’Est

Assemblée générale de fondation des Ami.e.s le 21 février 2022

L’assemblée générale de fondation des Ami.e.s des boisés de Granby aura lieu le lundi 21 février 2022, à 19h30. L’événement, qui permettra de créer officiellement l’organisme à but non lucratif dédié à la conservation des derniers milieux naturels dans le périmètre d’urbanisation à Granby, se déroulera sur la plateforme Zoom.

Les citoyen.nes intéressé.e.s à devenir membres des Ami.e.s peuvent le faire en se procurant une carte sur notre site internet au www.sauvonsboisesdegranby.org au coût de 10 $. Ils pourront alors prendre part à l’assemblée générale. Ils peuvent aussi faire un don à l’organisme. Les revenus amassés serviront à organiser des activités de sensibilisation auprès de la population sur l’importance de protéger les derniers milieux naturels de la municipalité.

Lors de l’assemblée générale de fondation, les participants auront le chance d’entendre une conférence sur les outils disponibles pour aider les propriétaires de milieux naturels à les protéger. La conférencière invitée sera Martine Ruel, directrice des opérations et de l’intendance chez Corridor appalachien.

«En se regroupant, non seulement les citoyennes et les citoyens allient leurs forces, leurs connaissances et leurs ressources, ils présentent aussi un message clair et fort au conseil municipal que la population a cette cause à cœur», soutient Madeleine Gauthier, porte-parole des Ami.e.s.

Tous les détails de l’assemblée générale des Ami.e.s, notamment comment y participer, sont disponibles sur le site Internet au www.sauvonsboisesdegranby.org. Les citoyen.nes peuvent aussi nous écrire à sauvonsboisesdegranby@gmail.com pour poser des questions.

Conservation des milieux naturels: les Ami.e.s des boisés de Granby satisfaits de leurs rencontres avec les candidat.e.s à la mairie et aux postes de conseiller.ères

Granby, le mardi 2 novembre 2021 – Les membres du futur conseil municipal de Granby seront conscientisés aux enjeux liés aux milieux naturels dans le périmètre d’urbanisation de la ville. Des 31 candidat.e.s en lice pour le poste de maire et des neuf postes de conseiller.ères, les Ami.e.s des boisés de Granby en ont rencontré 27 pour les sensibiliser à l’importance de les conserver et pour les sonder sur ce qu’ils entendent faire pour y parvenir.

Depuis le lancement officiel de la campagne le 1er octobre, les membres fondateurs des Ami.e.s ont pu s’entretenir avec les quatre candidat.e.s à la mairie ainsi qu’avec 23 des 27 candidat.e.s aux postes de conseiller.ères. Ils ont également rencontré Mme Catherine Baudin, conseillère sortante du district 10, réélue sans opposant, pour lui parler de ses intentions concernant les milieux naturels.

La conseillère sortante du district 6 Mme Denyse Tremblay n’a pas répondu à nos appels, ni à nos courriels pour organiser une rencontre. Le conseiller sortant du district 9 M. Robert Vincent a décliné notre invitation à discuter de la conservation des milieux naturels, préférant, dit-il, nous rencontrer après l’élection. Nous n’avons pas été en mesure de rencontrer M. Alain Turcotte, candidat dans le district 8, et M. Francis Couture, candidat dans le district 9.

Tout le texte ici.

Vive les Ami.e.s des boisés de Granby!

 Les Ami.e.s du boisé Quévillon changent de nom. Le groupe formé de 170 citoyens s’appelle maintenant les Ami.e.s des boisés de Granby. Ce changement de nom a pour but de refléter la réalité de notre municipalité: la ville de Granby compte six milieux naturels dans son périmètre urbain. Compte tenu de la rareté de ces milieux, ils devraient tous être conservés. C’est la nouvelle mission de notre organisme.

Depuis sa création en mars dernier, les membres fondateurs des Ami.e.s du boisé Quévillon ont pu échanger avec beaucoup de citoyens sur l’enjeu de la conservation des milieux naturels dans le périmètre d’urbanisation. Plusieurs ont dit appuyer notre demande que le boisé Quévillon, un milieu naturel de 60 hectares au nord du parc Terre-Fox, soit conservé pour devenir un parc-nature, a indiqué Michel Laliberté, un des membres-fondateurs des Ami.e.s du boisé Quévillon.

«Ils nous ont toutefois fait remarquer que nous devions nous intéresser aussi aux milieux naturels dans les autres secteurs de la ville. C’est ce qu’on a fait. On a pu visiter les cinq autres milieux naturels identifiés par la Ville de Granby dans sa Politique de conservation des milieux naturels. Comme pour le boisé Quévillon, ces cinq milieux naturels sont d’une grande richesse écologique. On doit trouver des moyens de les conserver», a-t-il expliqué.

Tout le texte ici.